Zone Autonome Mutualisé

Exposition, Conférence, Résidence
tenue du 12 septembre au 26 octobre 2012
au Vivarium dans le cadre de la Biennale Off de Rennes.
Zone Autonome Mutualisée rassemblait les artistes Émilien Adage, François Feutrie, Tony Regazzoni,Sébastien Rémy, Bi Rongrong, Camille Roux, Thorsten Streichardt, Camille Girard + Paul Brunet, Revue Cargo Culte.


Cocon et zone de toutes les prises de risques, bureau et lieu de vie, endroit de confidentialité et espace convivial, l’atelier permet avant tout d’expérimenter. Paradoxalement, il est aussi le repère où les profes - sionnels viennent découvrir les nouvelles œuvres. Le discours qu’ils porteront sur celles-ci, une fois sorties de l’atelier, peut modifier le sens premier que leur a donné son créateur.
Alors que la mobilité est nécessaire pour certains artistes, ce lieu fixe reste un but à atteindre et est pensé comme une zone auto - nome permettant de poursuivre en paix des objectifs festifs et de créations.

Le Vivarium à Rennes et les Verrières – résidencesateliers de Pont-Aven mutualisent leurs moyens pour réaliser cette manifestation, construite à l’image d’une plateforme d’échanges. L’exposition, présentée du 12 au 28 septembre 2012, rassemble les œuvres des artistes venus créer cette année à PontAven comme à Rennes. Emilien Adage, François Feutrie, Tony Regazzoni, Sébastien Rémy, Bi Rongrong, Camille Roux, Thorsten Streichardt , Camille Girard & Paul Brunet et la Revue Cargo Culte, œuvre collective constituée de multiples de 13 artistes, exposent leurs recherches actuelles et leurs dernières productions. Le vendredi 26 octobre, Sébastien Rémy réalise une conférence dans l’auditorium de l’ Ecole Européenne Supérieure d’ Art de Bretagne - site de Rennes.

En parallèle, Julie Rousset, graphiste, et Audrey Illouz, critique d’art, sont invitées en résidence au Vivarium dans une mission de restitution des œuvres. Le ca - talogue, édité par Lendroit éditions, prend aussi une forme singulière où se mêlent les pensées et leur pré - sentation. Ce second espace d’exposition sera visible lors de son lancement, qui clôt la manifestation. Le titre de l’exposition se propose de répondre à Hakim Bey qui, dans son ouvrage T.A.Z. – Zone Auto - nome Temporaire, considère ces zones clandestines comme temporaires. En effet, dès leur médiatisa - tion, elles se doivent de disparaître dans le but de rester en marge d’une quelconque normalisation. Dans cette quête d’autonomie, « nous recherchons des “espaces” (géographiques, sociaux-culturels, imaginaires) capables de s’épanouir en zones auto - nomes – et des espaces-temps durant lesquels ces zones sont relativement ouvertes, soit du fait de la négligence de l’ Etat, soit qu’elles aient échappé aux arpenteurs ou pour quelqu’autre raison encore. » Par la diversité des rencontres provoquées et des structures fédérées à cette occasion, cette zone établie au Vivarium se veut être autonome mais aussi rendue publique afin de soutenir l’expérimentation comme prise de risque et la médiation d’ œuvres sin - gulières, plus que jamais nécessaires.


Édition
©photo Julie Rousset

Catalogue d'exposition
Lendroit éditions
Oct. 2012
175 x 270 mm, 44 pages
500 exemplaires
Risographie